bellemaison32.com
Image default

La pompe à chaleur sur air extrait

En cette période de fortes chaleurs, un système permettant à la fois de rafraîchir l’intérieur de la maison, d’éliminer l’air pollué et d’obtenir de l’eau chaude apparaît comme une solution intéressante. Voici la pompe à chaleur sur air extrait !

Ce système baptisé T.Zen est un équipement dit « intelligent ». Il connaît en effet, grâce à un réseau de sondes, votre besoin et la température dans chacune des pièces ce qui lui permet d’enclencher la pompe à chaleur ou les appoints de manière automatique, en privilégiant le mode de fonctionnement le plus économique.

Comment fonctionne la pompe à chaleur sur air extrait

Cette infographie nous permet de mieux comprendre le fonctionnement de la pompe à chaleur sur air extrait :

  1. L’air pénètre dans la maison par la prise d’air neuf située sur la façade du bâtiment.
  2. L’air extérieur est envoyé vers une centrale thermodynamique composée d’une pompe à chaleur sur l’air extrait, d’un échangeur de chaleur et de ventilateurs. C’est cette centrale qui assure la ventilation, le chauffage, le rafraîchissement du logement ainsi que la gestion de l’eau chaude.
  3. L’air une fois modifié est propulsé vers les modules de chauffage. Ils assurent la répartition du débit d’air neuf et apportent le complément de puissance nécessaire sur l’air lors des périodes hivernales les plus froides.
  4. L’air froid ou l’air chaud (en fonction de la saison !) circule ensuite à travers un réseau de gaines isolées en direction des bouches de soufflage et d’extraction. Celles-ci participent au renouvellement d’air dans l’ensemble des pièces : elles injectent l’air neuf dans la maison et aspirent l’air vicié. Pour une parfaite maîtrise des températures et un fonctionnement optimale, chaque pièce de vie est équipée d’un thermostat.
  5. L’air vicié est évacué par la sortie de toiture.

La pompe à chaleur sur air extrait, un système intelligent

Ce système sur air extrait utilise l’énergie gratuite de l’air extérieur lorsque celui-ci présente une température inférieure à la température intérieure. Ainsi en hiver, l’air frais extérieur peut alimenter les zones à rafraîchir. A l’inverse en été, une ventilation nocturne décharge le bâtiment de la chaleur accumulée en journée.

Un système à la fois économique et pratique qui est en conformité avec la réglementation fixée par l’Etat.

A lire aussi

Le contacteur jour/nuit

Irene

Le coût moyen de la pose du BA13 : ce que vous devez savoir

Irene

Des idées pour relooker sa cuisine

Irene

Une salle de bain pour enfants : Associer sécurité et confort

Irene

Découvrez les multiples facettes des peintures disponibles sur le marché

Irene

Gérez vos biens locatifs avec un logiciel de gestion locative

Emmanuel