bellemaison32.com
Image default

Moquettes et vinyles

Disponibles dans une grande variété de couleurs, ils se permettent même d’imiter impeccablement le carrelage, le marbre ou le parquet. Ils sont bon marché et sont aujourd’hui de bonne qualité : la plupart bénéficient de traitements de surfaces intégrés : résistance aux rayures, aux chocs, à l’arrachement. Ils se présentent en rouleaux (largeur 3 ou 4 m) ou en dalles, permettant une pose aisée, en veillant toutefois attentivement aux raccords et à la bonne étanchéité sur les pourtours. Il est préférable de ne pas coller ces sols plastiques afin de faciliter leur remplacement.

Budget : bon marché
Pose
: facile
Durabilité : longue

Les revêtements en fibres végétales

Ce sont des revêtements à la mode, à cause de leur image durable et écologique. Dans les faits, l’origine des produits, souvent de pays lointains comme l’Asie, ne bénéficie pas encore de certifications comme pour le bois des parquets, et on gagnera à être vigilant pour prendre une décision en connaissance de cause. En plus, leur entretien n’est pas facile, car ils sont tissés de diverses manières et leurs fibres boivent les liquides. Il faut les aspirer régulièrement et les shampouiner ou leur appliquer une poudre de nettoyage suivant leur sensibilité à l’humidité.

De nombreuses matières et conditionnements sont proposés, chacun avec ses caractéristiques de confort, de couleur et d’aspect.

Le jonc de mer : le plus demandé, car il est bon marché, a des teintes variées du beige au vert, évolutives, et résiste à l’humidité (c’est une plante aquatique). Il est rugueux au toucher.

Le sisal : assez populaire, quoique plus coûteux que le jonc, car il est plutôt agréable au toucher et ses couleurs sont de type écrues. Il n’aime pas l’eau et la saleté : à poser dans les chambres, et de préférence celle des parents.

Le coco : assez mode, bon marché et résistant, ce qui permet de l’utiliser dans toutes les pièces de vie. Il n’est pourtant pas facile à nettoyer, mais sa teinte allant du marron au beige, les taches sont moins visibles.

Le jute : il a des caractéristiques similaires au sisal. A utiliser dans les chambres donc.

Budget : bon marché
Pose : facile en général
Durabilité : moyenne

La moquette

Beaucoup décriées à cause du manque de vertus hygiéniques, les moquettes possèdent pourtant de grandes qualités :

  • Disponibles en une multitude de matières, naturelles (laine) ou synthétiques, de motifs et de couleurs, et de confort (épaisses, rases,..).
  • Isolantes phoniques et thermiques dans une certaine mesure, ce qui est appréciable, particulièrement dans les chambres.
  • Classées suivant leur résistance au feu, et leur résistance à l’utilisation (même classement que pour les sols carrelés, voir ci-après), il en existe des modèles pour tous usages en habitation. Pour une chambre (sans accès sur l’extérieur), il faut choisir une moquette de classement UPEC U2P2E1C0, ou de classe d’usage 21.

Pour s’affranchir des problèmes d’hygiène, il est recommandé de shampouiner sa moquette 2 fois par an et d’éviter de porter des chaussures d’extérieur.

Aussi, on utilisera la moquette de préférence dans les chambres et le bureau.

Budget : bon marché à moyen
Pose : facile
Durabilité : moyenne

A lire aussi

Les terrasses en bois

Irene

Les baignoires balnéo, comment ça marche ?

Irene

La prime à la casse doublée pour les chaudières au fioul !

Irene

Piscine naturelle

Irene

Jardin japonais

Irene

Concevoir la piscine

Irene