bellemaison32.com
Image default

Le plan de travail

Il s’agit d’un élément primordial pour l’organisation et l’aménagement de votre cuisine. Il aura l’allure ou l’élégance que vous lui conférerez. Support du travail mais également espace ou les gestes se forment avec aisance. Le plan de travail de la cuisine doit être large, d’un entretien facile, à proximité du rangement des couteaux et des ustensiles, proche du point d’eau et de la flamme. Il doit aussi résister aux chocs, à la chaleur et être absolument étanche. Enfin, d’un point de vue déco cuisine, on l’aime esthétique à l’œil car il couvre une surface sans cesse visible.

Questions à se poser pour le choix du plan de travail de la cuisine et de son matériau :

  • Quel est l’agencement de ma cuisine : linéaire, en îlot ou ouverte ?
  • Quel est l’espace à couvrir ?
  • Se transforme t-il, sur l »îlot ou à l’extrémité, en table de repas ?
  • Son utilisation est-elle quotidienne et importante ou bien limitée?
  • Quelle esthétique conviendra le mieux avec la crédence et les meubles ?
  • Quelle sera la forme la plus proche du style choisi : rustique, arrondi, moderne effilé…?
  • Quelle est la hauteur la plus adaptée aux utilisateurs ?

Les matériaux du plan de travail de la cuisine

Les critères à prendre en compte sont : robustesse, entretien et esthétique. Un choix important est proposé.

Les pierres

Bleue du Hainaut, de Bourgogne, de lave, ardoise, marbre ou granit. Esthétique impeccable, solides et durables mais elles sont fragiles ! Elles risquent la porosité à l’usage et devront être huilées régulièrement. Elles craignent les abrasions, les coupes répétées et exigeront une planche à découper ad hoc. Les écarts de chaleurs, les plats chauds appelleront des dessous de plats isolants, les liquides acides devront être rapidement absorbés.

Cela est à prendre en compte lors de l’aménagement de votre cuisine. Une attention constante sera nécessaire pour maintenir votre plan de travail.

C’est un produit onéreux, vous devrez vous assurer de sa parfaite qualité avant de le choisir.

Le bois massif

Chêne, tilleul, noyer, hêtre ou bois exotique tel que le teck. On est souvent tenté par ce matériau dit naturel. Toutefois, pour l’utiliser en cuisine il devra subir des traitements à base d’huile de lin. Vous pourrez aussi le vernir : le vernis bateau est efficace car il protège contre les assauts de l’eau et des tâches colorées fréquente dans une cuisine. Par contre, il ne résiste pas aux brûlures ou au hachoir. Même si l’on apprécie son charme patiné, on doit tenir compte de cette fragilité lors de l’aménagement de votre cuisine.

Son entretien dans la cuisine est aisé, éponge et détergent, mais seulement si le traitement de protection a été fait est sérieusement.

Le stratifié

L’offre esthétique est abondante,ce qui est un bon point pour la déco de la cuisine. Les couleurs, l’imitation de matière vous séduiront dans des gammes de prix abordables. C’est un produit résistant, sa couverture en résine imperméable et ignifugée le protège des agressions de la chaleur, de l’eau mais aussi des heurts et des salissures.

Et terme de budget cuisine, c’est vraiment la réponse la plus abordable pour une cuisine classique.

Le verre

Ce n’est que récemment que ce matériau est devenu une réponse pour l’aménagement de la cuisine et de ses espaces de travail. Il présente de nombreux attraits : luminosité et coloration qui transforment l’ambiance. Il est recommandé pour l’hygiène et l’imperméabilité. Le verre est compatible avec tous les autres matériaux. En faible épaisseur, il reste fragile.

Son entretien nécessite des produits adaptés (comme l’alcool). Il se raye facilement et ne supporte pas les trop fortes chaleurs, mais vous saurez en faire un usage adapté à vos besoins, surtout comme plan de travail!

L’inox

Le champion de la solidité et de la durabilité dans la cuisine. D’un entretien quotidien très facile : une éponge vinaigrée suffit. En vieillissant, il transforme son reflet mais reste joli. Ses faiblesses existent pourtant : il ne supporte pas les rayures (planche à découper indispensable) et se boursoufle aux chaleurs extrêmes.

Lors de l’aménagement de la cuisine, sa pose, un peu délicate, doit se faire d’une seule pièce et selon la composition (inox-chrome-nickel), la souplesse du produit nécessite pour votre plan de travail de cuisine un support de contreplaqué ou d’aggloméré.

Le matériau de synthèse 

Par exemple le Corian est un produit de synthèse, minéral et résine, qui a fait ses preuves depuis 50 ans. Chaque plan de travail souhaité est thermoformé sur mesure, en une unique pièce.

Il est possible de mouler dans le même temps d’autres éléments aux formes et aux nombreuses couleurs choisies pour l’aménagement de votre cuisine: table, vasque… Il est extrêmement solide et résiste aux fortes températures. Sa surface lisse et plane permet un entretien facile. Néanmoins, il est sensible aux salissures acides et aux rayures, que seul le ponçage peut supprimer.

Ce matériau est donc plus un choix esthétique et décoratif de cuisine que pratique.

Le grès

Ou plus exactement grès-cérame, est en fait une terre cuite. Son usage dans l’aménagement de cuisine est de nouveau apprécié pour les plans de travail car il se présente sous des formats larges et pratiques et des décors très divers qui rappellent et copient les matériaux ci-dessus. Il constitue un élément de décration cuisine indéniable.

Le grès comme matériau de cuisine est beaucoup plus économique et tout aussi pratique, voire davantage, en ce qui concerne l’abrasion, les chocs thermiques, et l’entretien quotidien.

La pose du plan de travail pour la cuisine

Avec ces matériaux délicats pour l’aménagement de cuisine, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel, surtout si la matière exige un support préalable.
Les vendeurs proposent généralement leurs services et assurent ainsi la qualité de l’installation.

Le plan de travail de cuisine peut se poser en épaisseur mince (2 à 3 cm pour la plupart), sauf pour le bois, le grès, les pierres et marbres qui ne se travaillent pas en ces dimensions. L’inox et le matériau de synthèse, en revanche, sur de bonnes structures, se prêtent aisément à cette épaisseur.

Le verre s’utilise fin et sans support, ce qui le proscrit pour les grandes longueurs.

Vous pouvez également intégrer dans votre plan de travail des éléments intéressants : tiroirs, planche à découper et ses couteaux, bloc prise multiple escamotable…
Dans ce cas, il faudra prévoir une épaisseur convenable. N’hesitez pas à consultez notre dossier sur ce sujet: aménagement de cuisine.

Astuces

Une poubelle de cuisine à portée de main : prévoyez un petit récipient en inox ou en plastique très hygiénique, mobile et recevant les déchets organiques dans un sac à lien souple.
A votre portée en permanence, vidée et lavée en un clin d’œil, elle vous facilitera la vie dans votre cuisine et vous aidera à garder votre espace de travail toujours net.

Halte aux envahisseurs : limitez les petits appareils : robot, grille-pain, cafetière, bouilloire… qui peuvent facilement se cacher dans les tiroirs ou les placards.

A lire aussi

Le bilan carbone de la maison en béton : savoir déméler le vrai du faux

Irene

Des toilettes design grâce au panneau Monolith

Irene

Les aides à la rénovation

Irene

L’isolation des planchers

Irene

La régulation du poêle

Irene

Le confort acoustique

Irene