bellemaison32.com
Image default

Quelles sont les différentes étapes de la construction d’une maison 

Vous envisagez de vous faire construire un tout nouveau logement ? En tant que particulier, le succès de votre projet passe par la sollicitation d’une multitude de prestataires. Dans ce cadre, il apparaît comme indispensable d’adopter une démarche méthodologique précise pour coordonner efficacement les différentes interventions. Si vous souhaitez tout savoir à ce propos, suivez le guide.

Choisir les professionnels adéquats

La première étape du parcours balisé de construction d’une maison s’avère de choisir les professionnels adéquats. Nombreux sont ceux qui pensent qu’il faut directement acheter le terrain et passer à la construction, mais ce n’est pas le cas. En effet, n’étant pas un professionnel de l’immobilier, vous devez vous faire assister par la bonne expertise à tous les niveaux du projet.

Découvrez dans ce cadre les divers accompagnements qu’il vous faut en consultant les renseignements fournis sur https://www.votre-habitation.com/. À travers des articles détaillés, ce site web vous informe sur tous les volets de la construction.

Concernant les prestataires à choisir, commencez par un aménageur foncier. Celui-ci constitue le spécialiste à même de trouver un terrain conforme à vos ambitions et de le viabiliser.

Ensuite, faites appel à un architecte pour l’élaboration des plans et la mise en œuvre de la construction. À cet effet, clarifiez vos envies liées au bâtiment à construire afin d’opter pour le professionnel qui répond le mieux à vos besoins.

N’oubliez pas, l’architecte vous accompagnera du début jusqu’à l’achèvement de la construction. Il faut donc définir tous vos besoins à l’avance y compris en termes de finition pour n’avoir aucun regret. Vous pouvez mieux vous informer sur les astuces liées aux travaux de finition chez Hernot Bat; spécialiste de la question.

Réaliser les démarches administratives

Les démarches administratives consistent généralement en l’obtention du permis de construire et en la viabilisation du terrain. Si vous avez sollicité un bon aménageur de terrain, il s’occupera de ces deux missions sans gêne. Assurez-vous tout de même du suivi de la procédure. Votre demande de permis de construire doit notamment comporter :

  • Un formulaire spécialisé
  • Un plan de situation du terrain
  • Un plan de masse de la construction prévue
  • Un plan de coupe du terrain et de la construction
  • Une illustration du projet dans son environnement
  • Des photographies proches et éloignées du terrain et de son environnement, etc.

Quant à la viabilisation du terrain, elle concerne le raccordement du site aux divers réseaux nécessaires au bon fonctionnement d’une habitation. Il s’agit notamment de l’accès à l’eau, aux égouts, à l’électricité, au gaz, à la téléphonie, à la voie publique, etc. Vous n’aurez qu’à suivre la procédure, car votre prestataire se charge de son exécution.

Lancer la construction

Une fois tous ces préalables acquis, vous devrez de lancer la construction même de la maison. C’est l’étape la plus consistante et la plus difficile à piloter dans votre projet. Les travaux regroupent, le gros œuvre, le second œuvre et les finitions. Pour la décoration, vous pouvez décider de prendre personnellement ce volet en charge pour plus d’originalité. Obtenez davantage d’informations sur le sujet en vous rendant sur les pages de Keltravo.

Lors de l’exécution du gros œuvre, vous devez laisser entièrement la main au technicien pour orienter les travaux selon les plans prédéfinis. Il doit justement « faire sortir votre bâtiment de terre » suivant divers stades dont il est seul à avoir la maîtrise. Création des fondations, mise en place du système d’assainissement, soubassement des murs, dalle en béton armé, pose de murs porteurs, mise hors d’eau et hors d’air, pose de toiture, pose de portes et fenêtres…; voilà brièvement en quoi consiste le gros œuvre.

Parlant du second œuvre, il concerne les travaux visant à rendre habitable l’intérieur de la maison (isolation, cloisons,   plomberie, électricité, etc.). Enfin, les finitions interviendront pour boucler ce chantier. Elles vont consister en divers revêtements et installations afin de permettre l’emménagement immédiat.

Réceptionner de l’ouvrage

Il est temps de réceptionner l’ouvrage. Cette étape semble banale, mais revêt une grande importance si vous tenez à être satisfait de la construction. En réalité, pour la réception de l’ouvrage, vous devez visiter minutieusement la maison en présence de l’architecte afin de relever d’éventuelles malfaçons. Au cas où vous n’en trouvez pas,  un procès-verbal de réception est signé et laisse courir à compter du même jour les diverses garanties de construction.

A lire aussi

5 conseils des plus efficaces pour réussir son déménagement

Tamby

Le robinet de cuisine le mieux adapté à vos besoins

Tamby

Le portail : un élément de la maison qui contribue à son esthétique et sa sécurité

Tamby

Comment sécuriser sa maison grâce à la domotique ?

Tamby

Système de vidéo surveillance : comment le choisir ?

Tamby

Préparer le départ d’une personne âgée en maison de retraite : ce qu’il faut savoir

Tamby