bellemaison32.com
Image default

Une alarme incendie pour prévenir le risque d’incendie

Depuis 2009, la loi Morange incite les ménages français à installer un détecteur avertisseur autonome de fumée. Cette installation deviendra obligatoire dans toutes les maisons françaises en janvier 2015.

Quelques chiffres sur les incendies domestiques en France

Les incendies en France, c’est (source inpes 2004) :

Donc la première chose à faire est évidemment de vérifier que son installation électrique est bien sécurisée !

Par ailleurs un incendie s’étend très rapidement. Un feu et ses fumées toxiques se propagent très vite, les victimes ont très peu de temps pour réagir.

Selon l’inpes, un incendie s’éteint :

  • La première minute avec 1 verre d’eau
  • La deuxième minute avec 1 seau d’eau
  • La troisième minute avec 1 citerne d’eau

Il apparait dès lors peu surprenant que les incendies meurtriers se produisent la nuit.

Cette nécessité de réagir vite indique tout l’intérêt d’installer une alarme à incendie chez soi. Plus vite vous serez prévenu, plus vite vous pourrez réagir !

La présence d’une alarme incendie dans un logement permet de réduire de 90% le risque d’être tué si un incendie se déclare.

Comment fonctionne une alarme à incendie ?

Une alarme à incendie est un appareil autonome. Il est constitué :

  • d’un détecteur de fumée
  • d’une alarme sonore

Placé à l’intérieur d’une habitation, il alerte les occupants d’un début d’incendie. L’alarme sonne dès la formation de fumée dans la pièce où il est installé.

Où l’installer ?

Une notice d’installation et de maintenance claire et explicite est livrée avec chaque alarme à incendie certifié NF. Elle vous indiquera où installer votre système. La notice est à conserver pendant toute la durée de vie du produit.

Comment choisir une alarme à incendie ?

Ici le critère numéro 1 est bien évidemment la fiabilité et la qualité de votre système.

Une alarme certifiée EN 54

La série de normes EN 54 Système Détection et d’Alarme Incendie est obligatoire dans les pays de l’Union européenne (UE). Elle spécifie les exigences minimales et des tests de laboratoire pour assurer un niveau de sécurité pour tous les composants du système d’alarme incendie.

Pour en savoir plus sur cette norme et la certification, nous vous invitons consultez l’article sur Wikipédia EN 54.

Une homologation par l’Afnor (certification NF)

Tous les équipements d’alarme doivent être certifiés, homologués et répondre à des normes spécifiques de l’AFNOR. Les Equipement de Contrôle et de Signalisation (ECS) et les Centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI) doivent être estampillés.

L’AFNOR Certification effectue des contrôles réguliers.

Un exemplaire de détecteur certifié NF (Norme Française) est prélevé dès sa mise en fabrication et ensuite deux fois par an dans l’usine de fabrication et dans le commerce. Le détecteur est alors testé dans un laboratoire indépendant pour vérifier s’il est toujours conforme au produit initial, et s’il mérite toujours la marque NF.

Les sites de fabrication des DAAF sont audités tous les ans pour vérifier que les produits sont toujours fabriqués dans les mêmes conditions de qualité.

Si le produit n’est plus conforme aux caractéristiques fixées dans le cahier des charges, AFNOR Certification retire la certification NF.

A lire aussi

Prix d’un

Irene

L’éclaire économique

Irene

Jardin japonais

Irene

La prime à la casse doublée pour les chaudières au fioul !

Irene

Des idées pour rénover sa salle de bain !

Irene

Une maison au coeur d’un havre de paix

Irene