bellemaison32.com
Image default
Jardin & Bricolage

Comment hiverner sa piscine ?

Comment hiverner sa piscine ?
Notez cet article

Construire une piscine constitue un investissement important. Heureusement, les bienfaits de la baignade sont nombreux et un bassin bien entretenu dure plusieurs années. L’hivernage figure parmi les entretiens indispensables, il protège vos installations des effets néfastes de l’hiver. Comment bien hiverner votre piscine ? Suivez le guide.

Préparer l’hivernage de votre piscine

Un bon timing garantit la réussite

La fréquence des baignades diminue lorsque le mercure commence à descendre. Certaines personnes sont ainsi tentées de lancer l’hivernage de leur piscine. Toutefois, attendre le moment opportun est recommandé. Vous pouvez lancer les opérations quand la température de l’eau descend sous la barre des 12°C. Elle offre un environnement favorable à la prolifération des micro-organismes si elle est plus chaude.

Effectuer un nettoyage en profondeur

Votre piscine a subi une grosse pression durant l’été. Les séances et le nombre de baigneurs explosent. En effet, cette période favorise la rencontre entre les amis et les vacances familiales restent très prisées. Ensuite, la pollution augmente avec l’automne et ses chutes de feuilles. Une protection efficace commence par un nettoyage intégral : le fond, les parois, la ligne d’eau et les parois. Lancer le système de filtration élimine aussi les impuretés restantes.

Les différentes étapes de l’hivernage passif

L’hivernage passif requiert un arrêt complet du système. L’efficacité de cette option repose sur le respect de la procédure.

Baisser le niveau de l’eau

La glace occupe un volume plus important. Descendre le niveau de l’eau devient alors nécessaire. Sans cette précaution, votre piscine risque de craquer. Les buses de refoulement constituent un bon repère. Vous arrêtez la vidange lorsque l’eau se trouve à environ 10 cm de ce niveau.

Protéger le circuit de filtration

Le moindre gel dans le système provoquera d’énormes dégâts. Videz la pompe, les circuits de skimmers, les refoulements et les canalisations. Attendez un petit instant après la dernière goutte avant de poser les bouchons d’hivernage et les gizzmos, respectivement sur les buses, la prise balai et les skimmers. Cette étape se termine par l’installation des flotteurs d’hivernage.

Retirer les équipements

Le filtre, la pompe, les paniers des skimmers et les rotules des buses du refoulement souffriront du froid. Les ranger dans un endroit sûr est une très bonne idée. Cette mesure est aussi valable pour le plongeoir et l’échelle.

Ajouter un produit d’hivernage

Le calcaire et les micro-organismes restent une menace, même si le froid réduit leurs activités. Un produit spécial contribue à l’élimination totale du risque.

Bâcher votre piscine

Prenez le temps de sélectionner un modèle adapté à votre bassin, une couverture d’hivernage assure une protection totale contre les intempéries.

L’hivernage actif, une alternative crédible

Les avantages de l’hivernage actif

Le semi-hivernage réduit votre consommation en produit d’hivernage. Il maintient la qualité de l’eau et la remise en route de votre piscine sera plus rapide au printemps. Cependant, cette approche est déconseillée si vous habitez dans une région où l’hiver est particulièrement rude.

Une procédure simple et pratique

L’étape préparatoire est similaire aux deux approches. La principale différence se situe au niveau du système de filtration qui continuera à tourner quelques heures par jour. Il marchera en continu quand le mercure approche des 5°C. La présence d’un coffret hors-gel facilitera le démarrage de la pompe.

Related posts

Les règles d’or pour bien aménager son jardin

Tamby

Quelle solution d’isolation choisir pour sa maison?

Tamby

Conseils et techniques pour construire un garage en bois

Tamby