bellemaison32.com
Image default

Créer une véranda – Préparer le terrain

Comme toute construction, la véranda nécessite des fondations. Mais avant de couler la dalle de béton, il faut déterminer où placer la véranda !

Usage de votre véranda

La première question à se poser est celle de l’usage que l’on compte faire de la véranda. Elle peut ne servir que quelques semaines par an, pour le petit-déjeuner d’été ou les repas, et abriter des plantes. Mais elle peut aussi constituer une pièce à part entière de la maison, et devenir la salle à manger ou le salon en tout temps. Cette question est essentielle, car dans le premier cas on peut accepter des périodes d’inconfort au cours desquelles on n’utilisera pas la véranda, alors que dans la seconde hypothèse, elle doit être conçue pour n’être ni un fourneau en plein été, ni trop difficile à chauffer en hiver.

L’usage détermine également la surface. Une petite pièce occasionnelle mesurera autour de 6 ou 7 m², une salle à manger un peu plus de 10 et une pièce familiale autour d’une vingtaine.

Exposition de la véranda et potentiel d’apport solaire en hiver

On n’a pas toujours le choix de l’exposition, au vu de la configuration du terrain ou de l’orientation générale de la maison. Voici néanmoins les grandes lignes pour bien exposer une véranda.

L’exposition au nord permettra à la véranda de rester fraîche en été. En revanche, elle sera très froide en hiver, du fait du manque d’apport solaire. Elle trouvera un intérêt dans les régions très chaudes, pour une utilisation en été.

Dans les régions froides, l’orientation sud-ouest est à recommander. Elle permet de bénéficier de la chaleur de l’après-midi. En revanche, elle provoquera la surchauffe dans les régions ensoleillées, où l’on dirigera plutôt la véranda vers le sud-est, pour des petits-déjeuners au soleil et des fins d’après-midi à l’ombre.

Il faut aussi prendre en compte l’environnement. Par exemple, une orientation sud-ouest en région chaude est possible en présence d’arbres à feuilles caduques, qui ombrageront la véranda en été tout en laissant passer le rayonnement solaire en hiver. Il faut donc adapter ces grands principes à la réalité de votre terrain, ainsi qu’à la vue et à la disposition des pièces de la maison.

Véranda fondation et gros oeuvre

Votre véranda devra prendre appui sur un socle solide. Il faudra donc creuser des fondations, avec un mur enterré, terminé par une dalle. Sur la dalle sera coulée une chape, en fin de chantier, avant la pose du revêtement de sol.

Pour assurer un bon confort thermique à l’intérieur de la véranda, n’oubliez pas d’isoler la dalle. L’épaisseur d’isolant est à prendre en compte dans le dimensionnement total, pour la hauteur du sol.

Le gros œuvre peut également comprendre la création d’une ouverture sur la façade de la maison, pour accéder à la véranda. Il faudra veiller à bien dimensionner le linteau (pièce horizontale placée en haut de l’ouverture), pour assurer une bonne reprise des charges du bâtiment et éviter l’affaissement ou les fissurations.

A lire aussi

Comment choisir votre table de jardin ?

Irene

Les diagnostics en cas de vente ou de location immobilière

Irene

Avant de construire faites votre choix énergétique – Toutes nos astuces

Irene

Quels matériaux choisir pour sa surélévation?

Irene

Les performances thermiques de votre maison

Irene

Gamme calorMATIC et VRC, régulations et thermostats d’ambiance

Irene