bellemaison32.com
Image default
Intérieur

Des conseils pratiques pour bien choisir son oreiller

Des conseils pratiques pour bien choisir son oreiller
Notez cet article

Vous vous levez tous les matins avec ce sentiment de ne pas avoir un très bon sommeil ? Le problème se cache peut-être sous votre nuque. L’oreiller ne permet pas uniquement à soutenir, mais il garantit également la qualité du sommeil. Voici quelques conseils pour bien choisir son oreiller.

Avant d’acheter, essayer l’oreiller

Avant tout achat, la première chose que vous devez faire c’est d’essayer l’oreiller. Vous n’avez pas à plier l’oreiller comme un accordéon, ou à le tâter l’oreiller avec vos mains pour évaluer son confort. L’idéal c’est de trouver quelque chose pour vous allonger afin de le tester.

Par ailleurs, veiller aussi à ce que votre futur compagnon de nuit tienne correctement votre tête qui doit s’introduire d’un tiers pour réparer l’écart entre la hauteur naturelle de la tête et le matelas. Si l’oreiller répond à vos critères de confort, c’est déjà un bon point.

Différencier un oreiller de repos et un oreiller de sommeil

Trouver le meilleur oreiller peut paraître facile, mais c’est peut-être le contraire pour certaines. En fait, il faut faire la différence entre l’oreiller de repos et l’oreiller de sommeil. En général, les oreillers nous soutiennent toujours lorsqu’on veut se détendre pour lire un livre ou l’on souhaite dormir profondément toute la nuit.

Mais pour vous détendre, optez la forme carrée, car elle peut non seulement maintenir la tête, mais aussi le haut de votre corps en position assise. Cela pourrait rendre votre détente plus agréable et vous évite de vous faire mal au dos. En revanche, si vous voulez dormir tranquillement, vous devriez choisir un oreiller de forme rectangulaire. Cette dernière peut soutenir votre tête et la maintenir à la même hauteur que votre colonne vertébrale.

Choisir un oreiller qui correspond à vos habitudes de sommeil

Le choix d’un oreiller va aussi dépendre du confort, bien sûr, tout est donc très personnel. Toutefois, les fabricants préconisent parfois des modèles qui s’adaptent en fonction des positions pendant la nuit :

Vous vous allongez sur le ventre

Si la majeure partie de vos nuits, vous dormez face contre votre matelas, il est préférable de ne pas utiliser d’oreiller ! Vos vertèbres vont rester alignées et cela éviterait à vos muscles d’absorption et de la trachée d’être sous tension. Si vous ne pouvez pas vous passer d’un oreiller, vous devez choisir un oreiller de laine peu rempli ou un oreiller moelleux, souple qui fait plutôt 5 à 6 centimètres d’épaisseur.

Vous vous allongez sur le dos

Dans cette position, vous devez choisir un oreiller ferme afin de garantir un bon maintien de la nuque selon les conseils du site. Par contre, vous devez faire attention à en abuser trop pour ne pas vous casser la nuque ou avoir des migraines.

Vous devez toujours vous rappeler que votre tête doit bien s’introduire d’un tiers dans l’oreiller. Si vous souffrez de soucis de cervicales, vous pouvez utiliser un oreiller à « mémoire de forme » qui reste compacte et qui s’adapte à votre problème. Attention, n’utilisez que des matières en coton et des matières naturelles comme la laine plutôt que les matières synthétiques, cela vous offrira plus même confort tant sur votre santé que sur votre environnement.

Vous vous allongez sur le côté

L’idéal pour cette position c’est un oreiller plus souple. Il ne doit pas uniquement contenir la tête, mais aussi l’oreille et la nuque. Là encore, la laine, jamais trop dure, peut faire l’affaire.

Related posts

Décoration d’intérieur : comment avoir une ambiance cosy pour une chambre parentale ?

Tamby

Vos plombs sautent de temps en temps, faites vérifier votre installation !

Tamby

La femme de ménage : une alliée indispensable pour garder la maison propre

Tamby