bellemaison32.com
Image default

Parafoudre vs Paratonnerre : Comprendre les différences essentielles pour protéger vos équipements électriques

Découvrez les différences essentielles entre le parafoudre et le paratonnerre pour protéger efficacement vos équipements électriques. Alors que le parafoudre est conçu pour prévenir les surtensions électriques à l’intérieur d’un bâtiment, le paratonnerre joue un rôle crucial dans la protection contre les décharges de foudre. Le parafoudre est un dispositif installé sur le réseau électrique pour dévier les surtensions et protéger ainsi vos appareils sensibles des dommages. D’autre part, le paratonnerre est installé sur les toits pour attirer la foudre vers le sol en toute sécurité, évitant ainsi les incendies et les dommages structurels. Comprendre ces deux solutions de protection vous permettra de prendre des mesures adéquates pour assurer la sécurité de vos biens. Lisez la suite pour en savoir plus sur ce sujet crucial !

Qu’est-ce qu’un parafoudre ?

Un parafoudre est un dispositif qui protège vos appareils électroniques des effets néfastes de la foudre. Il est conçu pour fournir une protection contre les surtensions ou les surcharges. Il se présente sous la forme d’un appareil externe qui est connecté à un circuit électrique, soit à l’entrée du circuit, soit à la sortie. Il est généralement installé entre le tableau d’abonné et le disjoncteur et comporte plusieurs conduits. La tâche principale du parafoudre est de connecter au circuit électrique une série de fils en laiton qui, en cas d’orage, peut s’allumer et créer une décharge de foudre qui passe directement dans le sol.

En revanche, un paratonnerre est un système qui protège les bâtiments contre les dégâts causés par la foudre. Il repose sur l’installation de conducteurs métalliques spéciaux qui relient le bâtiment à la terre et permettent aux décharges électriques de se disperser vers celle-ci.

Comment fonctionne un parafoudre ?

Parafoudre et paratonnerre sont des dispositifs principaux d’une protection contre la foudre. Les deux se distinguent par leurs caractéristiques et leurs usages. Le parafoudre est un dispositif qui protège les équipements électroniques, tels que les lignes téléphoniques ou de télévision ainsi que les appareils multisocs, du foudroiement direct et indirect. Il est installé à proximité des sources susceptibles de subir des décharges électriques, ce qui minimise les dommages matériels. La plupart des parafoudres ont un niveau de protection qui varie entre 2 et 4 kA.

Le paratonnerre, quant à lui, est un dispositif qui protège une maison ou un bâtiment contre les effets des décharges électriques produites par la foudre. Il se compose généralement d’un système de câbles et de mâts reliés à la terre et peut être installé à l’extérieur ou à l’intérieur d’une maison. Il a pour but de capturer les charges électriques provenant de la foudre avant qu’elles atteignent le bâtiment qu’il protège.

Quels sont les avantages d’utiliser un parafoudre ?

Quels sont les avantages d’utiliser un parafoudre ?

Le parafoudre, également connu sous le nom de dispositif d’arrestation des surtensions, présente de nombreux avantages, notamment pour protéger les équipements contre les décharges atmosphériques et la foudre. En effet, il permet de réduire le risque de dommages liés aux surintensités, aux sous-tensions et aux surtensions. Un autre avantage est qu’il peut être installé à l’intérieur ou à l’extérieur, ce qui en fait une solution très flexible. De plus, il offre une protection durable contre les décharges atmosphériques et la foudre.

Qu’est-ce qu’un paratonnerre ?

Un paratonnerre est un dispositif de protection contre les décharges atmosphériques. Il s’agit d’un type spécifique de parafoudre, une forme de dissipateur qui évite la surtension et protège les bâtiments des effets néfastes des orages. Le paratonnerre capture l’énergie des décharges et la dirige vers le sol, ce qui empêche le bâtiment et tout système électrique attaché à lui d’être endommagés.

Cependant, un parafoudre, en revanche, est censé protéger le bâtiment et ses appareils contre les surintensités brèves mais intenses qui proviennent du réseau électrique. Les parafoudres sont conçus pour absorber et dissiper l’excès d’énergie avant qu’il ne cause des dommages à l’appareil. Il peut également être utilisé pour protéger les appareils sensibles contre des courts-circuits ou des surcharges.

Le principal objectif des paratonnerres et des parafoudres consiste donc à protéger les bâtiments et leurs appareils contre les effets nocifs des orages. Dans ce but, ils peuvent empêcher tout dommage causé aux appareils électroniques ainsi qu’à la structure elle-même. Tous deux ont une utilité différente et remplissent une fonction différente, avec chacun ayant sa propre application.

Comment fonctionne un paratonnerre ?

Les paratonnerres et les parafoudres sont des systèmes qui protègent les bâtiments des risques liés à la foudre. Ces deux dispositifs étant très similaires, beaucoup de gens ne savent pas quelle est la différence entre eux. Pour mieux comprendre leur utilisation, nous allons aborder plus en détail le fonctionnement d’un paratonnerre.

Un paratonnerre est composé d’un fil conducteur attaché à un solide point métallique enfoncé dans la terre, qui permet à l’électricité statique produite par la foudre de se décharger dans le sol. Le fil conducteur relie ce point métallique à une tige verticale qui évacue l’électricité vers le haut et évite ainsi aux structures environnantes de subir des dommages. Une fois que l’électricité statique est transportée vers le ciel, elle est dissipée sans causer de destruction. Le but principal du paratonnerre est donc de protéger les bâtiments contre les effets néfastes des orages.

Quelle est la différence entre un parafoudre et un paratonnerre ?

Les parafoudres et les paratonnerres sont des dispositifs de protection contre la foudre qui sont souvent confondus. Bien qu’ils soient similaires, ils ne sont pas identiques. Le parafoudre est un dispositif qui protège les installations électriques intérieures contre les surtensions transitoires. Il protège contre les risques d’incendie et d’endommagement des équipements électriques et électroniques. Le paratonnerre, en revanche, est un dispositif qui attire la foudre depuis le ciel, afin de l’évacuer loin des bâtiments protégés. Il ne protège pas seulement contre la foudre, mais aussi contre les surtensions transitoires et autres phénomènes atmosphériques qui pourraient être dommageables à l’installation électrique. Les paratonnerres sont installés à l’extérieur des bâtiments et peuvent être associés à des parafoudres pour une protection complète.

Lequel choisir pour protéger vos équipements électriques ?

Le parafoudre et le paratonnerre sont deux équipements électriques qui ont pour but principal de protéger les bâtiments contre les dégâts ou accidents causés par les surtensions et les courts-circuits. La principale différence entre ces deux dispositifs réside dans leur efficacité et leur portée. Le parafoudre, qui est relié directement à la ligne d’alimentation électrique, protège une zone limitée à l’intérieur d’une maison. Il n’est donc pas capable de couvrir tout le bâtiment et il ne peut pas résister à des perturbations extérieures provenant d’autres sources. À l’inverse, un paratonnerre est placé en haut du bâtiment ou sur un poteau à proximité pour repousser les champs magnétiques générés par la foudre et offrir une protection contre ce type de dégâts. Il est, en effet, plus efficace qu’un parafoudre dans cette optique et il est capable de protéger non seulement le bâtiment mais aussi tous les appareils branchés à l’intérieur.

La plupart du temps, un parafoudre est utilisé pour protéger des appareils sensibles tels que des ordinateurs ou des systèmes informatiques, tandis qu’un paratonnerre, avec son piquet enfoncé dans le sol, agit comme un filtre entre la terre et l’alimentation électrique du bâtiment afin de réduire les risques de foudroiement.

A lire aussi

Découvrez les multiples facettes des peintures disponibles sur le marché

Irene

Comment aménager et embellir sa terrasse ?

Irene

La norme électrique NF C 15-100 : une obligation pour tous les logements

Irene

Les performances thermiques de votre maison

Irene

Les câblages essentiels pour une prise de courant en toute sécurité

Irene

Avant/après : une cuisine de 12 m² rajeunie

Irene