bellemaison32.com
Image default

Isolation, santé et environnement

Les particuliers ne se contentent plus de la performance thermique des isolants. Ils sont tout particulièrement sensibles aux caractéristiques environnementales des produits qu’ils choisissent. Quatre critères sont à prendre en compte pour apprécier la qualité environnementale d’un produit. Il ne faut pas les apprécier séparément, mais procéder à un arbitrage entre ces quatre dimensions, selon votre priorité.

Recyclage et biodégradation

Qu’arrive-t-il au produit en fin de vie ? Les isolants totalement naturels (par exemple, le liège) seront facilement recyclables. Si jamais la collecte n’était pas organisée correctement, ils se biodégraderaient sans problème en décharge. La laine de verre ou le polystyrène, à l’inverse, ne sont pas biodégradables. Ils sont en revanche facilement recyclables, mais cela nécessite que les déchets de chantier soient correctement triés !

Energie grise

On appelle énergie grise l’énergie consommée pour la fabrication d’un produit. Les produits naturels ont généralement un bilan plus favorable de ce point de vue que les produits industrialisés. La laine de verre résulte d’une cuisson à très haute température, alors que la laine de mouton provient d’une tonte régulière d’animaux vivants – la quantité d’énergie pour fabriquer ces deux isolants est donc très différente.

Emissions

Les fibres mais aussi les colles dégagent des poussières, des particules et des substances chimiques (les composés organiques volatils) qui polluent l’air intérieur. Une grande partie de ces éléments traverse le doublage pour atteindre les pièces de vie de la maison. Un critère de choix, pour les personnes fragiles ou sujettes à des allergies, peut consister à retenir un isolant peu émissif. Le liège, mais aussi le polystyrène en sont de bons exemples.

Durabilité

Un apport écologique essentiel est la bonne isolation dans le temps. Il faut donc protéger l’isolant contre les rongeurs et les insectes, le mettre à l’abri des remontées d’humidité et le fixer dans les règles de l’art pour assurer sa bonne tenue dans le temps.

Comparer les données

Comment comparer les durées de vie, l’impact environnemental ou les conséquences sur la santé des différents isolants ? Il existe un outil, appelé fiche de déclaration environnementale et sanitaire (FDES), réalisée de façon volontaire et normalisée par les industriels. Cette procédure est toutefois coûteuse.

Consultez les FDES  .

Pour conserver un intérieur sain, rappelons que toute amélioration de l’isolation de la maison nécessite une ventilation adaptée, pour éviter la condensation et la stagnation des polluants.

Combien ça coûte ?

Pour estimer votre budget de rénovation, remplissez le formulaire ci-dessous et vous recevrez des devis de professionnels. Idéal pour estimer votre budget !

A lire aussi

Le bloc béton à isolation répartie

Irene

Les dimensions idéales pour un receveur de douche : tout ce que vous devez savoir

Irene

Trois bonnes raisons d’illuminer l’extérieur de sa maison

Irene

Budget d’aménagement des annexes : Prix garage, grenier, cave, etc.

Irene

Les étapes pour connecter Internet sur toutes les prises RJ45

Irene

Les normes à respecter dans votre cuisine

Irene