bellemaison32.com
Image default

Le rôle d’une chape liquide dans le revêtement des sols

Encore appelée chape fluide, une chape liquide est un mortier utilisé dans le cadre de la construction ou de la rénovation. Elle se distingue de la chape traditionnelle par sa composition, sa conception et son application. Très adulée pour le revêtement des sols, la chape fluide promet des performances qui valent le détour. Qu’en est-il réellement ?

La chape fluide, qu’est-ce que c’est ?

Une chape Liquide est fabriquée à partir de ciment ou d’anhydrite. Elle est obtenue par mélange du ciment avec un liant ou par association de l’eau et du sable avec une poudre à base de sulfate de calcium. Elle sert à aplanir les surfaces afin d’obtenir une horizontalité parfaite. Lorsqu’elle est préparée par des professionnels, elle offre de meilleures performances et un visuel esthétique. Cette chape est mise en œuvre à l’intérieur du bâtiment, sur une structure autoportante. Il peut s’agir d’une dalle en béton, d’une dalle flottante ou d’un support en bois.

Les avantages d’une chape liquide

Le principal avantage d’une chape liquide est la planéité des sols. Son aspect liquide permet de la mettre en œuvre facilement sur n’importe quel chantier. Elle permet de bénéficier d’un mortier très fluide dont l’homogénéité réduit l’épaisseur de la chape et augmente la capacité d’enrobage. Grâce à sa richesse minérale et sa finesse, la chape fluide offre des propriétés d’isolation remarquables.

En effet, elle est utilisée comme isolant thermique en raison de sa capacité à renforcer les planchers chauffants. Elle favorise la montée rapide et la baisse de la température des sols. Cette régulation précise vous permet de réaliser des économies substantielles sur vos factures de chauffage. En outre, une chape liquide se caractérise aussi par sa durabilité et la diversité des revêtements convenables.

Les revêtements compatibles avec une chape fluide

Une chape liquide peut accueillir :

  • Le carrelage ;
  • La résine ;
  • Le parquet ;
  • Le PVC ;
  • Le jonc ;
  • La moquette…

Cette chape polyvalente est compatible avec tous les types de revêtements. Ceux-ci sont choisis en fonction des spécificités de la pièce et des préférences des propriétaires des lieux. Cependant, la pose du revêtement nécessite quelques précautions.

Avant toute installation, la planéité du sol doit être vérifiée afin de confirmer les possibilités de travail sur le sol. En cas de pose d’un plancher chauffant, il est judicieux d’effectuer un chauffage progressif pour garantir la conformité de l’œuvre avec les exigences des occupants. Il faut également s’assurer que la chape est bien sèche avant toute pose de revêtement.

A lire aussi

Comment allier confort et économie d’énergie avec une climatisation ?

administrateur

Anti calcaire électronique : pourquoi opter pour cette solution ?

administrateur

Top 5 des aspirateurs robots connectés

administrateur

Faire appel à un professionnel de confiance pour vos travaux de menuiserie à Toulouse

administrateur

Comment reconnaître la qualité d’une peinture ?

Tamby

Comment tester les matelas qui se vendent en ligne ?

Claude