bellemaison32.com
Image default

Papiers peints et tissus

Les papiers peints font leur grand retour ! Mais pas comme nos parents, sur un seul mur, ou même un seul lé au milieu du mur pour créer un effet déco, chic !

Tous types de papiers peints pour tout type d’usage

Le papier peint classique

Composé de feuilles de papier sur lesquelles sont directement imprimés les motifs. C’est celui que l’on utilise le plus couramment dans les pièces de vie car son rendu reste impeccable et son prix est le plus compétitif. En revanche, ce type de papier peint est relativement délicat à poser car très fragile. Pour préserver les couleurs de ses papiers peints dans le temps, il faut, dans la mesure du possible le protéger des lumières directes trop fortes.

Le papier peint expansé

Ce papier peint est plus épais que le papier peint classique, ce qui lui confère une grande résistance. On trouve une grande variété de textures : imitation tissu, crépis… Ce papier peint est idéal pour camoufler les imperfections du mur.
Il est adapté à toutes les pièces, surtout celles qui sont les plus sollicitées.

Le papier peint vinyle

Très en vogue, ce papier peint est recouvert d’une couche de vinyle (à base de PVC) qui le rend imperméable et lessivable. Il peut être utilisé dans toutes les pièces, y compris dans les pièces humides comme la salle de bain.
Il est intéressant dans une chambre d’enfant car facile d’entretien avec une simple éponge humide. Enfin, le papier peint vinyle est très facile à poser. Vous utiliserez de préférence une colle spéciale pour papier peint vinyle.

Le papier peint intissé

Petit dernier dans la famille des papiers peints, ce papier est épais et préencollé. Il se compose de deux feuilles : la première feuille sur laquelle sont imprimés les motifs, et la seconde qui est soit un papier, soit une enduction de vinyle, couché sur un support non-tissé.
C’est cette feuille qui est enduite de colle. Ce papier peint se pose très rapidement et camoufle avantageusement les défauts du mur. Ce sont des papiers peints parfaitement adaptés pour les débutants !

De manière générale, les papiers peints se posent sur des murs propres et lisses. Si l’état de votre mur le nécessite, vous appliquerez un papier d’apprêt avec le papier final, voire même un enduit de rebouchage si votre mur présente des trous importants ou un enduit de finition pour les petites imperfections. Les enduits se poncent une fois secs.

Il existe des colles en poudre à diluer dans l’eau ainsi que des produits spéciaux pour pose du papier sur une surface laquée.

Budget : bon marché
Pose : facile
Durabilité : moyenne

N’hesitez pas à consultez notre guide sur la rénovation

Les toiles et tissus

Ces revêtements ne sont plus réservés au plafond, et connaissent un certain succès sur les murs. Vous trouverez des toiles en lin, en coton, en velours ou encore en matière de synthèse comme le polyester ou le polyuréthane. Cette variété fait que l’on peut trouver des tissus aux propriétés particulières, comme douces au toucher, ou plus isolantes, ou anti-poussière par exemple. La pose tendue permet de bonnes propriétés isolantes tant phoniques que thermiques. Autrement, les toiles se posent très facilement avec de la colle néoprène.

Prenez toutefois soin de bien préparer votre mur en bouchant les trous et fissures et en égalisant la surface.

Budget : moyen
Pose : aisée
Durabilité : bonne

Les frises

Les frises ne constituent pas à elles seules un revêtement, mais apportent un complément décoratif aux revêtements muraux. Vous pouvez à ce sujet regardez notre dossier décoration. Les frises sont des bandes horizontales faites de motifs généralement répétitifs et qui peuvent être placées soit à mi-hauteur, soit en angle de plafond, ou encore juste au-dessus des plinthes.

On les utilise aussi pour marquer la fin du papier peint (ou des papiers peints) quand on souhaite l’interrompre avant le plafond (cas des hauts plafonds).

Leur présence donne du relief à la pièce et apporte un style et du cachet, et leur couleurs et motifs les font bien ressortir du reste du décor.

Les frises sont maintenant très utilisées dans les chambres d’enfants, et les motifs sont nombreux et variés, avec notamment les thèmes de dessins animés, les motifs floraux ou champêtres, ou les imitations de moulures.

Les frises sont traditionnellement en rouleaux de papier peint ou vinyle, et elles sont maintenant proposées en version adhésive. Il est aussi possible de les réaliser directement sur le revêtement mural à l’aide d’un pochoir.

La mise en œuvre traditionnelle est plutôt facile. On commencera par tracer au crayon sur le mur la position de la frise à la hauteur souhaitée, en s’arrangeant pour ne pas tomber sur un interrupteur. Puis on encollera, sans surcharger, la frise (sauf si elle est adhésive) et on la mettra en place en commençant par un chambranle de porte.

Le passage d’un angle de mur se fait en marquant bien le pli à l’aide d’une spatule. Essuyer les éventuelles traces de colle avant leur séchage.

Budget : bon marché
Pose : aisée
Durabilité : moyenne

A lire aussi

Une assurance pour la maison: comment choisir ?

Irene

Une nouvelle déco pour sa chambre !

Irene

Un concours pas comme les autres : économiser le plus d’énergie possible !

Irene

Les baignoires balnéo, comment ça marche ?

Irene

Des idées pour relooker sa cuisine

Irene

Le plan de travail

Irene